Livraison offerte dès 45€ d'achat

Zoom sur la ferme de thé Taruwaki-en

Taruwaki-en

Une expérience supérieure avec le thé Hojicha Yuzu des montagnes Taruwaki-en?


Cette ferme de thé est idéalement située dans les montagnes de la célèbre région de Shizuoka, Kawane. Situés à plus de 600 mètres au-dessus du niveau de la mer, les champs de Taruwaki-en produisent des feuilles reconnues pour leurs saveurs et leurs arômes bien équilibrés.

Connu sous le nom de thé de montagne, ou «Oyama no Ocha», les feuilles de ce hojicha sont considérées comme supérieures à celles récoltées dans les plaines du Japon, et pour une bonne raison... Le climat des montagnes de Kawane fournit aux théiers un ensoleillement modéré, une humidité optimale et des variations de température quotidiennes qui sont nécessaires pour produire l'apparence délicate et cet arôme si réputé


L'approche de Taruwaki-en en matière d'agriculture biologique ?


Depuis 1990, les champs et les théiers de Taruwaki-en ont été soigneusement cultivés chaque saison pour s'assurer que les feuilles récoltées sont capables de fournir des saveurs et des arômes de qualité une fois infusées.

En 2002, la ferme a été transmise du père au fils, et l'accent a été mis sur l'utilisation de méthodes certifiées biologiques et sans pesticides. Cette pratique écologique, ainsi que les emplacements idéaux des champs à Kawane, ont permis à Turuwaki-en de cultiver certaines des feuilles de thé de la plus haute qualité du Japon. Et grâce à leur traitement minutieux qui implique un temps de séchage plus court, les clients peuvent profiter d'un arôme tout à fait unique reflétant le climat idéal de la montagne. À Taruwaki-en, chaque étape, de la culture au traitement des feuilles, est traitée avec la plus stricte attention aux détails, et toutes les feuilles proviennent de champs de la ferme.

 

L'engagement de Taruwaki-en envers la tradition :

Poursuivant l'héritage agricole établi par le fondateur de Taruwaki-en, Yoshiaki Taruwaki, Yasuaki Taruwaki de deuxième génération a commencé à réfléchir à la signification du «vrai goût» du thé. Dans cette quête, il a incorporé des méthodes traditionnelles de culture du thé, qui n'étaient plus pratiquées par les agriculteurs modernes qui ont choisi d'appliquer des quantités excessives de pesticides et d'engrais chimiques.

De plus, c'est grâce à cet effort soutenu pour créer un sol naturel et sain (y compris l'utilisation d'engrais organiques faits maison) que Taruwaki-en a réussi à cultiver des champs de théiers tout en relevant le défi de coexister avec la nature.

 

Retrouvez tous mes articles sur le Blog Burstea

Laisser un commentaire